Parc du château de la Motte-Tilly

Étude réalisée en 2017

Perspective existante vers le château © Paula
Perspective existante depuis le château © Paula
Prairie du parc © Paula

Le centre des monuments nationaux est gestionnaire du château de la Motte-Tilly et de son domaine depuis le lègue, en 1972, par le Comte Gérard de Rohan Chabot et sa fille la marquise de Maillé. Le domaine représente une surface de 1100 hectares dont 1/3 est entretenu par six agriculteurs, 1/3 en forêt et le dernier tiers en zone Natura 2000. Le parc du château a une surface de 50 hectares.

En 1999, le passage de la tempête a fait disparaître plus 70 % des structures végétales et boisées du parc. Plusieurs projets de restauration du parc, se sont succédés : renouvellement de tilleuls long de «l’allée coudée », d’arbres fruitiers dans le verger, de tilleuls en quinconce et d’essences forestières. Il a s’agit pour le gestionnaire de trouver un équilibre entre la défense des principes de conception du parc historique, le maintien en bon état sanitaire des arbres et la maîtrise des coûts.

Ce qui pose la question de la préservation du patrimoine restant et de la restauration du parc historique. Parmi les évolutions qui sont prises en compte, nous sommes attentifs à la fermeture des vues, le maintien d’identité des formes végétales, la proportion des volumes boisés et leur régénération naturelle. Au terme de cette étude, il s’agit de définir des propositions d’interventions dans le cadre d’un aménagement forestier par l’accompagnement du plan de gestion. Ainsi, nous pouvons orienter l’entretien suivant des objectifs qualitatifs et des coûts de gestion.

Gestion des lisières – extrait du plan de gestion © Paula
Gestion des lisières – extrait du plan de gestion © Paula

Maître ouvrage : Centre des Monuments Nationaux